GBO cloud veut accélérer la comptabilité compagnie des courtiers

GBO cloud

Une nouvelle identité et une nouvelle application pour renforcer la communication digitale entre courtiers et compagnies

GBO Services, PME belge qui soutient depuis 28 ans la gestion financière des courtiers, dévoile aujourd’hui la nouvelle identité de son application : GBO-NET devient en effet GBO cloud. Ce nouveau nom et ce nouveau logo reflètent parfaitement les ambitions de GBO de renforcer et accélérer la comptabilité compagnie des courtiers. L’entreprise souhaite, d’une part, desservir un plus grand nombre de compagnies en quête d’échanges numériques et centralisés avec leurs courtiers et, d’autre part, répondre aux besoins de tous les logiciels de gestion utilisés par les courtiers, qu’ils soient standard ou développés en interne (logiciels maison belges et internationaux).

Une nouvelle application en ligne pour desservir près de 30 compagnies

Que le courtier soit en encaissement producteur ou compagnie, GBO cloud transmet les bordereaux termes et relevés de compte en version normalisée (Edifact/Telebib, Record 300, Excel). Ces blocs retours ou cartes échange permettent la mise à jour du logiciel de gestion (quittances termes) et le pointage automatique des opérations financières avec la compagnie (extraits de compte). Et ce pour près de 30 compagnies, dont près de la moitié à titre exclusif. Chaque courtier peut alors très simplement contrôler les index, primes, bonus-malus, commissions, etc., ainsi que les anciens soldes, débits, crédits et nouveaux soldes. Et si une vérification approfondie est nécessaire, chaque document est aussi téléchargeable en Excel via GBO cloud.

De plus, dès novembre dernier, les courtiers ont pu découvrir une toute nouvelle application cloud permettant une collecte et un traitement encore plus faciles et rapides des quittances termes et extraits de compte. Alors que l’ancienne version devait auparavant être installée sur l’ordinateur de chaque utilisateur, l’application GBO cloud est à présent en ligne pour garantir une disponibilité tant au bureau qu’à domicile. L’accès y est sécurisé et se veut conforme avec la Règlementation européenne sur la Protection des Données (RGPD).

L’arrivée de nouveaux services

GBO cloud ne s’arrêtera pas aux données puisque la collecte de documents est également prévue dans les prochains mois. Guy Boulart, CEO de GBO Services : « De nombreux bordereaux termes, relevés de compte, avis d’échéance, attestations fiscales et autres documents sont encore envoyés aujourd’hui par la poste, par mail ou sur des extranets de compagnies. L’empreinte écologique du secteur de l’assurance en est affectée, ces échanges sont coûteux pour les compagnies et freinent le travail des courtiers. »

Face à ce constat, GBO cloud lancera prochainement un service qui centralisera ce type de documents au sein de son application. Nicolas Boulart, Head of Operations : « Pour les compagnies partenaires, il s’agira de réduire fortement le coût d’envoi ou de traitement tout en regroupant leurs documents sur une plateforme mutualisée à laquelle les courtiers ont déjà accès. Et pour les courtiers, ce sera la garantie d’un traitement rapide et efficace de toute une série de documents comptables à l’instar de ce qu’ils font déjà aujourd’hui avec les données. »

Pour en savoir plus ou pour toute demande d’affiliation gratuite, rendez-vous sur www.gbocloud.be.